L’aïkido


Historique

L’aïkido est un art martial traditionnel d’origine japonaise, essentiellement basé sur des techniques de défense. Il a pour origine l’Aïkido-Yoseikan.

Morihei Ueshiba, fondateur de l’Aïkido, a fait évoluer sa vision de l’art martial tout au long de sa vie. L’aïkido moderne correspond à la forme la plus récente de son enseignement.

Cet art martial était anciennement appelé aïkibudo.

Valeurs

Le terme aïkibudo est composé de quatre kanji signifiant approximativement :

  • Ai: Harmonisation
  • Ki: Souffle, énergie
  • Bu: La force qui permet la paix
  • : Voie

Aïkibudo peut donc se traduire par « la voie de l’harmonie par la pratique martiale ».

La particularité de l’aïkido

L’assaillant et le défenseur sont dits « partenaires » et non « adversaires » ; ils échangent régulièrement leurs rôles, qui sont déterminés à l’avance. Chacun est amené à tour de rôle à subir les techniques et à les appliquer. Il n’y a donc pas à proprement parler d’affrontement. Ni vainqueur, ni vaincu. L’une des conséquences est qu’il n’existe pas de compétition dans cet art martial.

Grades

D’une manière générale, même si dans certains clubs des ceintures de couleur (ref : Judo) sont attribuées, les aïkibudokas portent une ceinture soit blanche, soit noire.

L’équivalent du changement de couleur de ceinture est un passage de grade kyu, décerné par le professeur à l’issue d’un examen passé au sein du club. Le débutant, en ceinture blanche, passe successivement six grades kyu, du 6e jusqu’au 1er, qui correspond à la ceinture marron d’autres disciplines.

Au Sénégal

Une grande manifestation est réservée à la discipline chaque année au Sénégal. Pour l’occasion, la section régionale Aïkido compte mener un certain nombre d’activités aussi bien ludiques qu’instructives pour promouvoir cet art martial japonais : LE SAINT-LOUIS AÏKID’OR.